Lève le pied


Freiner, c’est quoi ça?!? Pour que tu ne sois pas complètement perdu en matière de freinage et t’éviter d’atterrir dans le décor après un freinage à bloc, voici un petit crash course pour, justement, éviter les crashes.

Ce que westerns spaghettis et poignée de frein ont en commun

Arrêt de bus, carrefour à visibilité réduite, école: tous des guets-apens en puissance! Tu essaies donc d’ouvrir l’œil et d’identifier les lieux et les situations dangereuses pour faire face aux situations les plus inattendues. Les doigts et le pied droit en position, prêts à freiner plus vite que ton ombre. Lucky Luke n’a qu’à bien se tenir. En fin de compte, c’est comme dans un mauvais western à l’italienne. Si tu n’es pas prêt à la détente, tu risques fort d’y laisser des plumes. Alors garde les doigts sur la gâchette et sois rapide à en faire pâlir d’envie Billy the Kid!

Plus jamais peur d’un freinage d’urgence

Commençons par le plus important: pour un freinage à bloc tout en douceur, toi et ta moto devez devenir de véritables BFF. Entraîne-toi donc régulièrement à pratiquer les freinages à bloc et d’urgence dans un espace protégé. La tension corporelle joue un rôle crucial, car d’énormes forces entrent en action. Lorsque tu freines, appuie les genoux contre le réservoir, garde le torse droit et les bras légèrement pliés.
Plus tu t’entraînes, mieux tu connaîtras ton deux-roues. Tu es équipé d’un système ABS? Petit chanceux! Nous te recommandons en effet d’utiliser une moto dotée de cette fonction, qui empêche le blocage des roues et réduit ainsi le risque de chute (et de honte). Nice? Nice!